Assurance Perte d’emploi Professions Libérales

L’assurance chômage des indépendants

Pourquoi souscrire une assurance chômage lorsque l’on exerce en profession libérale.

Contrairement aux salariés “classiques” celles et ceux qui exercent en tant qu’indépendant ou profession libérale ne bénéficient pas d’indemnité en cas de chômage. Une situation que peut rendre la vie extrêmement difficile si on a pas un temps soit peu anticipé  cette possibilité. Il existe des solutions notamment souscrire une assurance chômage à titre privé. Elle  assure un maintien de salaire en indemnisant selon les situations individuelles jusqu’à 70 % du revenu fiscal professionnel. La Loi Madelin permet à l’entrepreneur individuel ou le gérant majoritaire un abattement fiscal des cotisations sur l’impôt sur le revenu très intéressant. Attention car certaines assurances exigent une durée minimum de cotisation, imposent un délai de carence ou un délai de franchise.

A qui s’adresse l’assurance perte d’emploi

  • les professions libérales BNC BC, etc…
  • Les artisans et commerçants qui exercent leur activité en entreprise individuelle ou EURL
  • Les dirigeants et chefs d’entreprise
  • Les directeurs généraux et dirigeants de SA, SAS
  • Les gérants de société (EARL, SARL, SNC)
  • Les mandataires sociaux

La réduction fiscale Madelin un atout pour cette assurance !

Lorsque vous souscrivez un contrat d’assurance chômage, vous pouvez déduire de votre revenu imposable les cotisations versées. c’est un contrat qui bénéficie de la loi  Madelin. Cette déduction ne doit pas dépasser 1,875 % du bénéfice imposable dans la limite de 329 088 €.

 

Votre courtier en assurances

A vos cotés pour vous apporter toutes les précisions nécessaires à la mise en place d’une assurance perte d’emploi !

courtier assurance paris
courtier assurance paris